Greffe en Couronne sous Poche plastique

 

Je mets comme exemple une Greffe de mandarinier des Philippines sur le citronnier. Ce type de greffe peut être faite en Printemps dans tout arbre ou arbuste à feuilles persistantes, puisqu'elle implique que l'arbre soit déjà éveillé de sa léthargie hivernal et que l'écorce du porte-greffe doit se détacher avec facilité.

 

J'ai fait des greffes avec succès avec cette technique sur :

- Oranger.

- Citronnier.

- Mandarinier.

- Kumquat.

- Pamplemousse.

- Avocat.

 

Dans les arbres et les arbustes à feuilles caduques la technique est celle qui suit, mais on doit la faire de la mi-hiver jusqu'à la fin de l´hiver et on peut se passer de la poche plastique. Sur les arbres caduques on peut aussi faire ce type de greffe en pleine végétation, de la fin Mai jusqu'à la mi-Août, en les traitant comme s'ils étaient à feuilles persistantes, en utilisant la même technique décrite ci-dessous.

 

D'abord on coupe avec une égoîne une branche du porte-greffe.

Ensuite avec le couteau à greffer on fait une coupe verticale dans l'écorce du porte-greffe d´environ 5 cm.

Avec l'aide de la partie postérieure du couteau à greffer on détache l'écorce du porte-greffe.

Ensuite on prend une petite branche de la variété à greffer, on lui coupe les feuilles, sauf la supérieure, en coupant le pétiole et avec le couteau à greffer réduit un des côtés de la petite branche en demi-biseau. Il faut éviter de toucher avec les doigts la partie coupée.

Nous voyons ici comment doit être la coupe en demi-biseau.

Ensuite on introduit la petite branche par le côté biseauté dans la coupe du porte-greffe, en introduisant toute la partie biseautée, de sorte que les deux coupes soient en contact intime et la greffe puisse se produire.

Ainsi est introduite la petite branche.

Ensuite on attache la greffe avec une corde (raphia verte ou blanche) et on barbouille toute la greffe avec du mastic de greffe, sans oublier la partie supérieure de la coupe du porte-greffe et la partie supérieure de la petite branche. De cette manière la greffe est hermétiquement fermée et on évite son séchage par transpiration.

Il faut ensuite mouiller avec une eau bien propre la petite branche greffée et on couvre la greffe avec une poche plastique transparente, évitant ainsi que la petite branche ne séche. Après 15 à 20 jours, on peut déjà retirer la poche, puisqu'à ce moment les deux cambiums sont déjà unis et le porte-greffe fournit déjà de l'eau et des nutriments à la greffe. Quand les gemmes de la greffe bourgeonnent, il faut attendre que les bourgeons aient environ 10 ou 15 cm et on détache ensuite le raphia. Si on est dans une zone ventée, on attache des branches au porte-greffe et on fixe les bourgeons pour qu'ils ne se cassent pas.

 

Voici le citronnier après la greffe de ses cinq branches.

Voici le résultat après 40 jours. Les gemmes ont poussé et mesurent déjà 4 cm.

 

Quand ils mesureront environ 10 cm j'enlèverai le ligotage pour qu'il ne s´axphysie pas la greffe et que la sève puisse passer sans difficulté.

Après des mois, sans ligotage, les bourgeons mesurent déjà plus de 30 cm et la greffe est consolidée. En bas à droite on voit une autre greffe sur le même porte-greffe de citronnier.