Greffe en Chip Majorquin

 

Je mets comme exemple une Greffe de Figuier qui donne deux récoltes de figues sur un figuier sauvage de semence de 4 années.

 

Ce type de greffe peut être faite en printemps, quand le porte-greffes et la greffe seront en pleine croissance. Il peut aussi être fait en été, mais dans ce cas, le bourgeon ou gemme ne se développera pas jusqu'au printemps suivant.

 

Cette méthode de greffe est spéciale aux figuiers et autres ficus, mais peut aussi servir pour tous les arbres ou arbustes de bois tendre. J'ai obtenu plusieurs greffes en chip majorquin en greffant des gemmes de Datura arborea à fleurs rouges sur un autre datura à fleurs blanches, qui a donné un arbre avec des fleurs de deux couleurs.

 

C'est aussi une bonne méthode pour l'avocat, la mangue, l´Asimina triloba (Paw-Paw tree), le caroubier et le mûrier noir et blanc.

 

D'abord on fait une petite coupe dans le porte-greffe sous forme de languette du haut vers le bas et ensuite d'une autre coupe plus haut de 3 ou 4 centimètres, aussi sous forme de languette plus élargie, en coupant jusqu'à arriver à la languette inférieure et en enlevant un morceau d'écorce avec un peu de bois.

Dans cette image on apprécie très bien la forme de la coupe et les trois couches de la tige :

A - la couche extérieure avec la peau ou écorce morte et juste au-dessous le Floema ou écorce vive.

B - la couche intermédiaire très mince ou Cambium, qui est la seule partie de l'arbre qui croît vers l´extérieur en donnant le Floema ou écorce et vers l'intérieur en donnant le Xilema ou bois.

C - la couche interne avec le Xilema ou bois tendre et vif, lequel, quand il se lignifie, meurt et donne lieu au bois proprement dit.

 

Ensuite on coupe un petit chip avec un peu de bois contenant un bourgeon ou gemme sans développement et une feuille, laquelle doit être coupée en laissant le pétiole.

Le chip doit être de bois tendre et de la même année, à savoir, qu´il n'est encore pas lignifié du tout. Le chip doit avoir la même forme précise que la coupe faite sur le porte-greffe. On aperçoit le bourgeon sans développement et la coupe inférieure en semi-biseau qui s´installera dans la languette inférieure de la coupe du porte-greffe.

Le pétiole de la feuille coupée nous sert à manipuler avec facilité le chip, sans toucher la partie interne, ce qui doit être évité pour ne pas le contaminer avec des bactéries et des champignons, ce qui ferait manquer la greffe.

On apprécie ici très bien les trois couches de toute plante lignifiée. La partie blanche interne est le xilema mort dans le chemin de lignification. Elle lui suit le xilema vif qui peu à peu croît vers l'intérieur. Vient ensuite une couche très mince sous forme de ligne verte qui est le véritable CAMBIUM, la seule couche qui croît et qui doit être mise en contact intime avec le cambium du porte-greffe pour que son union se produise et que la greffe soit un succès. Ensuite suit vers l´extérieur le floema ou écorce vive, recouverte par l'écorce morte et sèche.

 

Ensuite on place le chip dans la coupe du porte-greffe, en l'adaptant bien pour que coïncident les trois couches susdites. Sur le porte-greffe peut être fait plusieurs greffes à la fois, même de différentes variétés de figuier.

Ensuite on attache la greffe avec film plastique transparent. Ce film est le même que celui utilisé pour les greffes de tomates et de pastèques. Il est très résistant, très facile à manier et sa transparence permet de voir l'état de la greffe. Il peut aussi être attaché avec du raphia à greffer. On peut voir que le pétiole reste dehors. Ceci a deux buts : d'une part les sucs du pétiole servent dans les premiers jours comme aliment et hydratation du chip, lequel les réabsorbe pour survivre et d'autre part, si la greffe prend, au bout de 8 à 12 jours, en touchant le pétíole avec le doigt, celui-ci cède facilement et se détache du chip, en lui laissant une marque bien verte et saine. Par contre si la greffe ne prend pas, le pétiole tombe avec difficulté ou reste uni à le chip mort et sec.

Ils s´est passé 8 jours et, en faisant une légère pression avec le doigt sur le pétiole, celui-ci a été détaché avec beaucoup de facilité, ce qui est un signe de succès.

Sur cette image on voit la marque bien verte et saine laissé par le pétiole en se détachant. Ce détail signifie que le chip est bien vif et qu'il reçoit déjà des nutriments et de l'eau du porte-greffe. Dans cette phase il faut attendre une semaine de plus et ensuite délier la greffe, en l'attachant à nouveau immédiatement, mais en laissant le bourgeon découvert, pour qu'il puisse pousser.

Passé ces semaines le bourgeon du chip commence à pousser. À ce moment ou un peu avant, quand on est sûr que la greffe a pris, on coupe le porte-greffe au-dessus de la greffe. Dans d'autres espèces ceci ne doit pas être fait jusqu'à que les bourgeons de la greffe mesurent 10 ou 15 cm, mais dans le cas des ficus en général il peut être fait sans problème, vu sa facilité pour pousser après un élagage énergique, sans trop de danger d´asphyxier le porte-greffe ou le bourgeon de la greffe.

 

Un semaine après le bourgeon mesure déjà 4 cm et nous avons un figuier de la variété souhaitée.

Et le voici après 27 jours. Il a grandi de 30 cm.