Greffe de bouture latéral subcortical

 

Je mets comme exemple plusieurs greffes de boutures ou petites branches de pistache femelle sur la pistache sauvage.

 

Cette méthode peut être utilisée avec succès sur les arbres à feuilles caduques suivants du milieu de l'Hiver jusqu'à la fin du Printemps, suivant l'espèce: sachant qu'il faut que le porte-greffe commence à sortir de sa léthargie hivernale et que son écorce se détache avec facilité :

-Pistache.

-Amandier.

-Pêcher.

-Prunier.

-Cerisier.

-Abricotier.

-Néflier germanique.

-Cognassier.

-Pommier.

-Grenadier.

-kaki.

 

Sur les arbres à feuilles persistantes il y a également un bon pourcentage de succès, mais la greffe doit être couverte avec poche plastique :

 

-Néflier du Japon.

-Toutes les espèces des agrumes.

-Avocatier.

-Mango.

-Les arbres à feuilles caduques en pleine végétation, même en Eté.

-Quelques conifères ornamentales: Juniperus, Thuja

 

D'abord on fait une coupe en T dans une zone lisse de l'écorce du porte-greffe avec le couteau à greffer. Avec beaucoup d´attention et en s´aidant avec le séparateur du couteau à greffer on détache l'écorce comme si on ouvrait une fenêtre.

On réduit la bouture à greffer par un seul côté en semi- biseau.

Côté non biseauté de la bouture.

On introduit la bouture par le côté biseauté sous l'écorce levée du patron.

Il n'est pas nécessaire d´introduire la bouture sous les deux côtés de l'écorce decollée, un seul côté suffit. Le résultat est le même, puisque le plus important est de mettre en contact intime la partie biseautée de la bouture avec le cambium subcortical du porte-greffe.

Sur cette greffe il y a un bourgeon introduit, ce qui est un avantage au cas , une fois prise et développée, la greffe se casse à cause du vent. Avec cette partie introduite, le bourgeon peut pousser et sauver la greffe.

Ensuite on attache fortement la greffe avec du raphia à greffer.

On barbouille les parties fusionnées avec la pâte à greffer.

On voit ici deux greffes latérales subcorticales à différents niveaux dans la même branche de pistache sauvage. Et sont déjà rendues les greffes latérales subcorticales. Ce type de greffe est une variante de la greffe de fente latérale, modifié par moi, en changeant la coupe du patron en forme de languette par la coupe en T de l'écorce, la même coupe que la greffe d'écusson, mais en changeant l'écusson par une bouture ou petite branche. Ce type de greffe peut se faire dans tous les arbres et arbustes, à feuilles caduques ou non, avec la réserve que dans ceux à feuilles persistantes on remplace la bouture dormante par une bouture ou branche avec des feuilles et on couvre la greffe avec une poche plastique transparente pendant plusieurs semaines, pour qu'elle ne se déshydrate pas. Une autre circonstance à tenir compte est que le porte-greffe doit être sur le point de sortir d'hibernation, pour pouvoir détacher  son écorce avec facilité.

 

Et ici vous pouvez voir le résultat, après environ deux mois. Après avoir laissé poussé le bourgeon de la bouture, j'ai coupé la partie supérieure du porte-greffe, pour que toute la sève aille à la greffe et qu´elle croisse vigoureusement. Après deux semaines, j'enlèverai le ligotage de raphia, pour que celle-ci n'étrangle pas la greffe, et ne complique pas le passage de la sève.