PLAN EXPLICATIF DU JARDIN

 

Ce plan est basé en l’image de la page web du Cadastre du Ministère de l’Agriculture. Bien que le Jardin paraît plat, en réalité il est dans la pente d’une montagne avec assez dénivellement. Les terrasses ont été construites il y a plusiers siècles en levant des parois avec les pierres abondantes de la montagne et en accumulant en ces dernières la faible terre calcaire et pierreuse retenue entre les roches.

Le Jardin a vu d’oiseau.

 

La photo est faite depuis une petite colline qui est à l’autre côté de la vallée. Le Jardin est sous les oliviers gris qui occupent la partie moyenne de la colline de la gauche et sa limite inférieure sont les deux maisons avec ses vergers respectifs qui sont prolongés vers la droite. À gauche il limite avec un chemin de montagne échelonné, qui se trouve entre les maisons. Pour arriver à l’entrée du Jardin il faut monter 70 étapes d´un escalier de montagne. Il est orienté vers 266º (Ouest), avec le fond à 75 msnm et le top à 90 msnm Le cyprès vert foncé qui croît comme une flèche dans le centre de l’image est dans la terrasse supérieure. À droite de l’image on voit la portion de montagne très en pente avec une grande richesse d’espèces végétales autochtones et endémiques. Dans la partie inferieure de cette portion croît un petit bosquet d’Ailanthus altissima de quelque 50 années, dans ce qu’il y a 60 ans c’était une oliveraie.

 

Cette photo, faite avec Zoom depuis la colline opposée au Jardin, permet voir dans le centre le très haut arbre mundani de quelque 24 mètres d´hauteur et une âge de 27 années, qu’il souligne avec sa couleur verte claire sur le gris des oliviers, qu’ils marquent la limite supérieure du Jardin. À droite du mundani on voit un jeune chêne, Quercus cerrioides, d’une âge de 23 années. Deux terrasses plus bas, devant le mundani, on peut voir autre chêne, Quercus faginea, de 31 années. À gauche de l’image, dissimulée derrière le grand tête d’un Brachychiton populneum, on peut voir la maisonnette d’outillages.

Et finalement, dans cette image faite aussi avec Zoom, on voit la portion de montagne méditerranéenne,  orientée vers 343º ( Nord – Nord-ouest ), avec le fond à 74 msnm et le top à 120 msnm. Elle est couverte par une épaisse végétation de pins blanches, chênes, oliviers sauvages, Rhamnus alaternus, Pistacia lentiscus, Ampelodesmos mauritanica, bruyères, ronces, Smilax aspera, Asparagus acutifolius et Asparagus albus, Lonicera implexa, Myrtus communis, Urginea maritima, Viola alba ssp. dehnhartii, Ophrys fusca, Ophrys speculum, Spiranthes spiralis, Cheilanthes acrostica, Asplenium fontanum, Asplenium azomanes, Asplenium majoricum, Ceterach officinarum, Polypodium cambricum, Asplenium trichomanes, Osiris alba, Bellis silvestris, Leontodon taraxacoides, Rubia peregrina, Clematis flammula, Arum italicum, Arisarum vulgare, Agrimonia eupatoria, Galium setaceum, certains caroubiers, certains figuiers et les endémiques Sibthorpia africana, Ophrys balearica, Crocus cambessedesii, Cyclamen balearicum, Carex rorulenta et Micromeria filiformis, etc…